Archives du mot-clé allergies du printemps

Quand l’allergie saisonnière vous monte au nez… le printemps n’est pas toujours le retour des beaux jours !

A chaque retour du printemps vous vous sentez continuellement enrhumé et votre journée est rythmée par vos éternuements répétitifs.

Le nez, les yeux et la gorge vous démangent…

allergies saisonnieres

Et voilà, pas de doute, c’est le retour avec les beaux jours de votre rhinite saisonnière encore appelée rhume des foins ce sont les allergies du printemps. Ce type de rhume apparaît à l’arrivée des pollens et revient chaque année pour vous gâcher la vie.

C’est une réaction excessive de votre système immunitaire au contact d’un allergène dans le cas présent aux différents pollens que vous respirez. Votre système immunitaire va considérer ces pollens comme des ennemis et par réaction, va générer une libération d’histamine entraînant une inflammation des muqueuses du nez, des yeux et de la gorge.

Les huiles essentielles peuvent vous aider à ne pas passer tout le printemps à côté de votre paquet de mouchoirs en papier.

Quelles huiles essentielles utiliser en cas de rhinite saisonnière ?

Les huiles essentielles bio qui ont fait leur preuve aux propriétés anti allergiques sont :

L’Estragon (Artemisia dracunculus), la Camomille romaine (Chamaemelum nobile) et la Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum) .

Toutes les 3 possèdent des propriétés anti histaminiques, anti inflammatoires et antiprurigineuses.

Elles vont agir en régulant les libérations excessives d’histamine par votre organisme lors de la réaction allergique. Par cette action, leur utilisation est intéressante aussi bien en préventif avant l’apparition des symptômes qu’en curatif lorsque les symptômes sont installés.

Elles vont également diminuer l’inflammation et le prurit des muqueuses (yeux, nez, gorge).

Ces 3 huiles essentielles peuvent être utilisées par voie orale seule ou en les mélangeant : En prévention, si possible environ 2 semaines avant la période à risque, prendre 1 goutte pure d’huile essentielle ou diluée dans une cuillère à café d’huile végétale 2 à 3 fois/semaine et continuer pendant toute la période à risque entre 1 à 3 mois.

En curatif, lorsque les symptômes de la rhinite allergique sont installés, passer à 1 goutte 3 fois par jour 5 jours sur 7 pendant 3 semaines maximum puis en relais repasser à la fréquence d’une prise 2 à 3 fois/semaine.

Attention, la voie orale est contre indiquée chez l’enfant de moins de 12 ans et chez la femme enceinte et allaitante.

Les voie cutanée et olfactive sont également très efficaces pour atténuer ou prévenir la rhinite allergique.

Pour une formule plus complète, il est astucieux d’ajouter aux huiles essentielles d’Estragon, de Camomille romaine et de Tanaisie annuelle des huiles essentielles aux propriétés décongestionnantes, anticatarrhales et antiseptiques comme l’huile essentielle de Lavande aspic (Lavendula latifolia) et de Pin sylvestre (Pinus sylvestris) par exemple.

Un Roll’on Bio SOS Allergies efficace, pratique à avoir toujours sur soi !

C’est cette synergie complète et spécifique d’huiles essentielles anti allergies pour prévenir, diminuer ou stopper les symptômes de la rhinite allergique saisonnière ou non (éternuements, nez et yeux qui démangent, perte de l’odorat, nez qui coule, nez bouché, gorge qui gratte) que je vous propose sous forme d’un Roll’on bio pratique à utiliser et à glisser dans son sac pour l’avoir toujours avec soi !

roll'on anti allergies huiles essentielles bio

 

Appliquer un peu de ce mélange huileux sur la face interne des poignets, masser de manière circulaire poignet contre poignet, joignez les mains et approcher les poignets du nez pour faire 2 à 3 longues et profondes inspirations (voie olfactive).

Appliquer également un peu de la préparation au niveau des sinus entre les 2 sourcils, de chaque côté du nez et à la base des narines puis masser légèrement pour faire pénétrer, respirez profondément pendant quelques secondes.

En curatif, quand les symptômes sont installés pratiquer une cure de 5 jours sur 7 jusqu’à 3 semaines à raison de 2 à 3 applications/jour.

En préventif ou en relais de la cure préventive, pratiquer une application 2 à 3 fois/semaine de préférence le matin pendant toute la période à risque.