c'est quoi une verrue ?

Comment enlever une verrue : un traitement naturel aux huiles essentielles.

 

C’est quoi une verrue ?

Les verrues sont des affections virales cutanées courantes, elles correspondent à des petites tumeurs bénignes épithéliales de la couche superficielle de la peau dues à une contamination par un virus: le papillomavirus humain (HPV).

c'est quoi une verrue ?

 

Comment et quand apparaît une verrue ?

La contamination peut se faire par contact direct favorisée par la présence de petites plaies cutanées, de microtraumatismes cutanés ou par contact indirect (piscine, sanitaires collectifs, salle de bain contaminés…). Un contact prolongé dans une eau chauffée va ramollir la peau et la rendre plus perméable facilitant alors la pénétration du virus.

Le délai d’apparition et d’incubation d’une verrue après contamination virale peut varier selon l’état des défenses immunitaires de l’hôte entre 1 à 20 mois.

 

Quand avoir recours à une consultation médicale ?

Une consultation médicale est conseillée pour confirmer le diagnostic de verrue.
Une verrue à taille importante ou située sur le visage ou une verrue plantaire qui s’ulcère de manière chronique ainsi qu’une verrue autour des ongles ulcérée ou modifiant l’ongle doivent faire absolument l’objet d’une prise en charge médicale et d’un suivi médical.

 

Quels sont les principaux types de verrues ?

Les verrues peuvent avoir plusieurs localisations : verrue sur la main, verrue au doigt, verrue sur le visage, verrue sur le nez, verrue sous le pied, verrue au pied,…

Les verrues ont plusieurs aspects cliniques :

  • Verrues vulgaires communes : papules de couleur chair, souvent multiples, plutôt bien délimitées et rondes avec une surface rugueuse, en général localisées sur le dos des mains et sur les doigts avec une taille allant de quelques mimimètres à 1 cm.
  • Verrues plantaires : les lésions sont à peine surélevées mais sont plus profondément ancrées dans le derme, dures et souvent douloureuses à la pression ou à la marche.
    Attention à ne pas les confondre avec un cor. Pour les différencier, pincer la lésion entre vos 2 doigts si c’est douloureux c’est une verrue contrairement au cor, de plus dans le cas d’une verrue, des petits capillaires sanguins sont visibles en son centre et absents en cas de cor.

Les verrues plantaires et vulgaires communes peuvent être traitées à l’aide d’huiles essentielles de préférence après une confirmation de diagnostic.

  • Verrues planes : on les trouve surtout au niveau du dos des mains et sur le visage, elles forment des papules plutôt arrondies et plates avec une couleur parfois pigmentée et sont toujours multiples.
  • Verrues filiformes : sont localisées sur le visage et forment des petites excroissances en longueur.
    Les verrues planes et filiformes doivent être traitées et prises en charge par un dermatologue.

Quelques conseils d’hygiène pour éviter la contamination lorsqu’un membre de la famille souffre de verrue plantaire :
– éviter de faire saigner la verrue
– recouvrir la verrue d’un pansement si elle saigne
– désinfecter régulièrement douche, baignoire, salle de bain
– porter des chaussons en caoutchouc à la piscine
– ne pas partager le linge de toilette

 

Quels sont les avantages d’avoir recours à un traitement naturel des verrues avec  des huiles essentielles contre les verrues par rapport à des traitements classiques ?

remede verrue plantaire traitement naturel aux huiles essentielles bio

Les traitements couramment utilisés pour traiter une verrue vulgaire commune ou une verrue plantaire sont locaux et kératolytiques (action décapante chimique ou physique de la couche cornée de la peau) soit par l’azote liquide qui brûle la verrue par le froid ou par l’application de préparations à base d’acide salicylique et/ou lactique qui vont s’attaquer à la kératine de la couche cornée et faire disparaître la verrue.

En aromathérapie, les huiles essentielles utilisées et conseillées pour traiter une verrue plantaire ou vulgaire commune ont également une action kératolytique sur la verrue grâce à ses propriétés dermocaustiques comme par exemple l’huile essentielle de Clou de girofle, l’huile essentielle de Sarriette des montagnes, l’huile essentielle bio de Cannelle de Ceylan ou de Chine , l’huile essentielle bio d’Origan compact, l’huile essentielle de Genévrier commun ou encore l’huile essentielle bio de Citron zeste.

Mais, elles vont agir bien plus encore et c’est là toute leur force aussi bien en curatif qu’en préventif.

En effet, les huiles essentielles de Clou de Girofle, Sarriette des montagnes, Cannelle de Ceylan ou de Chine, Origan compact, Genévrier commun ou encore de Citron zeste possèdent également une action stimulante du système immunitaire qui est un facteur important dans l’apparition ou la disparition d’une verrue. Un mauvais état des défenses immunitaires favorise le développement des verrues et retarde leur disparition lors d’un traitement.
Par ailleurs, les huiles essentielles, comme nous venons de le voir à la fois kératolytiques et stimulantes du système immunitaire possèdent une 3ème action indispensable et majeure. Elles sont de véritables agents antiviraux large spectre. Leurs propriétés anti-virales puissantes vont détruire et éradiquer le papillomavirus humain responsable de la verrue.

Le traitement des verrues par les huiles essentielles est naturel et complet, curatif et préventif

Le traitement des verrues par les huiles essentielles a l’avantage d’être naturel et complet agissant évidemment en curatif mais également en prévention pour éviter les rechutes.
Cependant, il faut s’armer de patience et prévoir une durée de traitement entre 6 à 8 semaines avec des applications quotidiennes à raison de 2 à 3 fois par jour selon la tolérance cutanée.
Pour optimiser l’efficacité du traitement des verrues et la pénétration des huiles essentielles, recouvrir la verrue à l’aide d’un pansement occlusif au cours de ces 6 à 8 semaines.
Lorsque la verrue a disparu, une prolongation du traitement est conseillée pendant 2 semaines pour éviter les récidives.
Chez les personnes vraiment très sujettes aux verrues, il est possible de continuer des applications sur les zones à risque (à condition que cela reste des zones peu étendues) 2 à 3 soirs par semaine pendant 2 à 3 mois.

Vous pouvez réaliser vous même vos synergies verrues en usage cutané en mélangeant 2 à 5 huiles essentielles (Clou de Girofle, Sarriette des montagnes, Origan compact, Citron zeste, Cannelle de Ceylan ou de Chine…) pures ou diluées entre 20 à 40% dans une huile végétale assez fluide et favorisant une bonne pénétration des huiles essentielles comme le tournesol ou le sésame.
Si vous les utilisez pures sur la verrue, attention de ne pas trop en mettre à côté sur la peau saine car il y a un risque de brûlure ou d’irritation de la peau.
La dilution dans une huile végétale permet de réduire cet effet secondaire qui peut parfois nécessiter l’arrêt ou l’espacement des applications.

vanessences.fr  vous propose des préparations prêtes à l’emploi.

Le Roll’on Bio SOS Verrue. J’ai formulé pour Vanessences ce traitement contre les verrues aux huiles essentielles dans un flacon Roll’on 5ml solide et très pratique que l’on peut glisser dans sa trousse de toilette.

Roll'On Bio SOS Verrues : le traitement naturel pour enlever une verrue
Pour celles et ceux qui préfèrent une synergie d’huiles essentielles pures contre les verrues, vanessences.fr vous propose une préparation d’après la formule de ma consoeur Danièle Festy tirée de Ma Bible des Huiles essentielles.

Synergie 100% Huiles essentielles Bio pour aider à lutter contre les verrues - Voie cutanée.
Avertissements :
Attention les huiles essentielles citées ne doivent pas être appliquées sur le visage et doivent être appliquées sur des zones très réduites
Leurs usage est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 12 ans
Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante
Ne pas utiliser en cas d’allergie à l’un des composants.

L’apparition d’un ou de plusieurs des symptômes qui suivent doivent impérativement amener à consulter un médecin:

Une verrue qui ne disparaît pas ou réapparaît malgré les traitements maison.
Une verrue qui devient très douloureuse
Une verrue située au niveau des ongles provoquant une ulcération ou déformant l’ongle
Des saignements chroniques ou répétés
Une erreur de diagnostic d’une verrue ou un aspect étrange de la verrue (dans des cas exceptionnels, une verrue peut s’avérer maligne. Certains cancers de la peau peuvent aussi être à tort considérés comme des verrues).
Des signes de surinfection, comme une rougeur, une ulcération, une douleur autour de la verrue.
La propagation anormale sur d’autres zones corporelles
Des douleurs au dos ou aux jambes engendrés par une verrue plantaire douloureuse (boitement ou mauvais positionnement des pieds en marchant).
Une gêne importante liée à l’emplacement de la verrue.

 

Vanessa Bozec, Docteur en pharmacie aromathérapeute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour laisser votre commentaire, donnez le résultat de cette petite opération ;) *