Archives mensuelles : septembre 2013

Les principales huiles végétales en aromathérapie : comment faire un choix !

Chronique de Vanessa Bozec, Docteur en pharmacie, spécialisée en aromathérapie dans le cadre de l’émission Regards de Femmes présentée par Servane Labastrou sur France Bleu Gard Lozère.

Servane Labastrou : De quoi allez vous nous parler aujourd’hui, Vanessa ?

Vanessa Bozec, Docteur en Pharmacie : Alors aujourd’hui Servane, je ne vais pas vous parler d’huiles essentielles mais des huiles végétales incontournables en aromathérapie lorsque l’on réalise une huile de massage ou bien une cosmétique ou une préparation maison. Elles sont indispensables pour diluer les huiles essentielles pour pouvoir les utiliser à un dosage adéquat selon la zone du corps traitée, elles permettent la diffusion des huiles essentielles à travers la peau et aussi ces huiles végétales ont des compositions différentes donc des propriétés différentes qui compléteront l’action des huiles essentielles.

ingredients_amande

Amandes douces

La plupart du temps, la première des huiles végétales que l’on aborde, c’est l’huile végétale d’amande douce Bio parce que l’amande douce est très utilisée pour masser les bébés et les jeunes enfants. Quand on est débutant, on se dirige de préférence vers des produits connus. C’est bien normal. Pourtant Servane, il existe tant d’huiles végétales et leurs propriétés sont si intéressantes pour faire un massage, pour embellir votre visage ou prendre soin de vos cheveux et vos ongles qu’il serait dommage de se limiter.

Vanessa je me pose une question : vierge, extra vierge, naturelle, 1ère pression, j’avoue que je suis un peu perdue avec toutes ces appellations ! Alors Vanessa, quels critères garantissent une huile végétale de qualité ?

C’est une question primordiale Servane, car une huile végétale de mauvaise qualité pourra perdre toutes ses propriétés.
En effet, les huiles végétales sont constituées d’acides gras essentiels appelés les fameux Servane ? oméga 3, 6 et 9 c’est à dire les bonnes graisses ! et on y trouve aussi des vitamines A D E K et des antioxydants.
Première pression à froid signifie que l’extraction de l’huile à partir de graines, noix ou amandes, est exclusivement mécanique à basse température sans aucun additif et aucun traitement de raffinage cela va donc préserver les acides gras essentiels et les vitamines des huiles.
C’est grâce à ce mode d’extraction que l’on obtient l’appellation « huile vierge », les autres appellations telles que naturelle, brute, crue signifient que leur mode d’extraction ne se fait pas à froid et de ce fait ces huiles végétales pourront avoir perdu toutes leurs qualités.

Et que signifie l’appellation ‘huile biologique’ ?

Cela garantit une huile obtenue uniquement par expression mécanique à froid comme on vient de le voir et provenant de productions agricoles exemptes de produits chimiques de synthèse. Donc il vaut mieux de préférence utiliser des huiles végétales certifiées biologiques.

Bon maintenant que l’on sait qu’il faut la choisir biologique et vierge, ça ok je devrais pouvoir m’y retrouver, mais alors laquelle huile végétale choisir ? Amande douce, noyaux d’abricot, bourrache, argan, macadamia, noisette, on a l’embarras du choix…comment on procède…Vanessa venez nous en aide…

Alors tout d’abord moi je sépare les huiles végétales en deux groupes : les huiles végétales épaisses et les huiles végétales fluides.
Car plus l’huile végétale sera fluide et plus on aura une action en profondeur au niveau de la peau, du cuir chevelu, des cheveux et des ongles.
Alors je ne vais pas dire que l’huile d’amande douce n’est pas une bonne huile végétale en aromathérapie, mais elle fait partie de huiles végétales épaisses donc mélangée avec des huiles essentielles, on aura surtout une action en surface de la peau avec très peu de pénétration à travers la circulation sanguine donc une action générale très faible.
Du coup lorsqu’on utilise l’huile d’amande douce comme vecteur des huiles essentielles elle sera surtout intéressante pour traiter des problèmes cutanés tels que l’eczéma, les érythèmes fessiers, les croûtes de lait du bébé, les gerçures et les crevasses.
On l’utilise aussi pour tuer les poux car comme elle est épaisse elle va étouffer ces petites bêtes indésirables.

Oui Vanessa on peut dire que c’est d’actualité en plus en ce moment avec la rentrée scolaire !!!

Du coup quelle huile végétale doit on prendre pour avoir une action en profondeur, par exemple si on veut avoir une action générale par un massage avec des huiles essentielles anti stress comme le petit grain ou la lavande ?

ingredients_macadamia

Macadamia

Alors là moi je recommande sans hésiter l’huile végétale de macadamia bio car elle est très fluide.
C’est une huile sèche qui pénètre rapidement sans laisser de film gras, elle a une légère odeur de noisette qui est agréable et un pouvoir de pénétration exceptionnel donc elle va entraîner nos huiles essentielles sélectionnées à travers la peau en profondeur ce qui permet d’avoir une action sur le stress par exemple, sur le système immunitaire, sur les muscles, sur la circulation veineuse, sur la cellulite.

Nous venons de voir l’huile de macadamia c’est noté, faut vraiment en avoir chez soi, ensuite Vanessa pouvez vous nous parler des huiles végétales que l’ont peut utiliser sur le visage ? Moi par exemple, j’ai une peau plutôt sèche et là en plus j’aimerais aussi prolonger mon éclat et mon bronzage que j’ai acquis cet été ?

Tout d’abord, je souhaite rappeler que pour le visage il ne faut jamais dépasser une concentration en huiles essentielles Bio de 2 %, pour imager en gros pour 100 ml d’huile végétale on met maximum 2 ml d’huiles essentielles soit à peu près 50 gouttes.
Alors que pour le corps lorsqu’on fait un massage on peut aller jusqu’à 10% après si on applique la préparation sur des zones moins étendues comme le plexus solaire, les poignets la colonne vertébrale, la plante des pieds on peut aller jusqu’à 40 à 50% de concentration en huiles essentielles.

ingredients_abricot

Noyaux d’abricot

Voilà Servane petite précision, mais revenons à votre visage…vous me dites éclat, peau sèche, bronzage et bien je vous conseille de suite l’huile végétale de noyaux d’abricot bio.
C’est une huile végétale pas trop grasse, permettant un bonne pénétration des huiles essentielles à travers la peau, elle a une odeur agréable et légère, elle est excellente pour la beauté et les soins du visage.
Elle est riche en acides gras essentiels donc idéale pour nourrir les peaux sèches et sensibles et va agir sur l’éclat du teint et la prolongation du bronzage grâce à sa forte teneur en vitamine A.
Elle a aussi une action régénératrice qui permet de retarder le vieillissement cutané.
On pourra par exemple y ajouter de l’huile essentielle de géranium et de carotte pour booster l’effet éclat de la peau, et là vous verrez Servane, terminé la peau terne et fatiguée, même l’hiver !

Merci Vanessa ! Maintenant, j’aimerais savoir si on peut utiliser des huiles végétales sur des peaux qui sont déjà grasses ? Vaut mieux pas mettre quelquechose de gras sur une peau grasse non ?

Et bien détrompez vous Servane, c’est une idée reçue, car déjà une peau grasse peut être déshydratée donc aura besoin d’être nourrie.
De plus, il existe des huiles végétales qui vont réguler la sécrétion de sébum.
C’est le cas de l’huile végétale de noisette intéressante pour les peaux grasses et acnéiques mais aussi les problèmes de cuir chevelu gras.
Elle est agréable à utiliser car c’est une huile sèche avec une odeur de noisette. Elle a un bon pouvoir pénétrant donc va entraîner les huiles essentielles sous la peau et cela est bien en cas de boutons et de microkystes liés à l’acné, car l’action sous la peau va éviter l’inflammation et l’infection des boutons en y ajoutant par exemple de l’huile essentielle d’arbre à thé et de lavandin.
On peut aussi rajouter à cette préparation de l’huile végétale de bourrache.

De l’huile de bourrache mais c’est c’est plutôt pour les peaux très sèches, non ?

ingredients_bourrache

Bourrache

Oui l’huile de bourrache est utilisée pour les peaux très sèches mais aussi pour les peaux mixtes et grasses, car sa particularité est de s’adapter à la nature de la peau, si la peau est sèche elle va stimuler la sécrétion de sébum et vice versa, c’est ce que l’on appelle une huile végétale adaptogène, de plus la bourrache permettra aussi d’atténuer les cicatrices liée à l’acné.
Alors bien sur, on utilisera rarement l’huile de bourrache pure, on peut en mettre environ 20% pour les peaux très sèches et 5 à 10 % pour les peaux grasses avec de l’huile de noisette comme nous venons de le voir.

Eh bien cela devient compliqué Vanessa…Il y a une huile végétale dont vous ne nous avez pas parlé Vanessa, c’est la fameuse huile végétale d’Argan dont tout le monde parle…

ingredients_argan

Amandons d’Arganier

Oui c’est vrai Servane, c’est une superbe huile végétale qui nous vient de la culture marocaine berbère, énormément employée en cosmétique, elle a d’ailleurs un côté un peu glamour et du coup est beaucoup plus coûteuse, rare et précieuse.
Donc on va plutôt réserver l’huile d’Argan bio vierge et pure pour des usages plus cosmétiques que thérapeutiques.
L’Huile d’Argan Bio vierge et pure est riche en acide gras essentiels surtout oméga 6 et 9, très riche en vitamine E de ce fait elle aura des propriétés antioxydantes, anti âge, raffermissantes, cicatrisantes et assouplissantes.
On l’utilise pour les peaux très sèches et matures, les cheveux secs et cassants et les ongles abîmés qui seront fortifiés et revitalisés.

Argan, noyaux d’abricot, amande douce , macadamia, noisette, bourrache…et bien c’est déjà pas mal tout ça Vanessa…merci, je pense qu’on y voit un peu plus clair.

Servane, je voudrais si j’ai le temps, juste citer l’huile végétale de Calophylle…alors on ne la connait pas très bien mais elle est beaucoup utilisée en aromathérapie car c’est une huile végétale de couleur verte contenant des actifs très puissants reconnus pour faciliter la circulation sanguine avec une action antalgique et anti-inflammatoire. Pour ces raisons on la retrouvera souvent dans des préparations pour les douleurs musculaires, pour les tendinites et aussi pour les jambes lourdes, les varices et les hémorroïdes.

Oui, Beaucoup moins glamour que l’Argan…mais indispensables dans nos petits soucis du quotidien.
Vous pouvez retrouver l’ensemble de cette chronique et d’autres conseils sur le blog de Vanessa : www.mon-aromatherapie-bio.com